Sébastien Loeb Racing, une aventure humaine

Sébastien Loeb Racing c’est avant tout une histoire humaine, une histoire d’hommes ! Quand en 1996 Dominique Heintz parcourt un article des Dernières Nouvelles d’Alsace, mentionnant la participation d’un pilote, nommé Sébastien Loeb, au « Volant Rallye Jeunes » mais n’avait pas été sélectionné, l’histoire commence !
A l’initiative de Dominique Heintz, Sébastien et lui se rencontrent et l’aventure débute avec une Peugeot 106, en 1997. Dominique sera alors le premier copilote de Sébastien et c’est grâce à son association Ambition Sport Auto, créée avec Rémi Mammosser, un ami d’enfance, puis PH Sport que Dominique Heintz mettra son poulain sur la route de la réussite.
Si Sébastien devient pilote Citroën, les chemins des deux hommes ne se séparent pas. « Sébastien m’a proposé d’être son ouvreur, en Championnat de France, puis en WRC. C’était quelque chose de tout simplement fantastique. » Une collaboration qui s’est poursuivie jusqu’en 2011 sur les rallyes asphalte.
En 2011, l’heure est alors venue de se tourner vers l’avenir avec une envie commune, la volonté et l’enthousiasme pour créer un team. 15 ans après cette rencontre au destin prometteur, l’envie de relever de nouveaux défis dans le sport automobile est présente pour Sébastien « c’est ma passion et je veux continuer à la vivre, à la partager. »
Fin octobre 2011, le team Sébastien Loeb Racing rejoint donc la famille des écuries privées avec à sa tête un immense champion et un homme de défi sans qui le destin du pilote aurait été différent. Basée à Soultz-Sous-Forêts, en Alsace, le team prend très vite ses repères dans le monde du sport automobile et évolue depuis maintenant plusieurs années à un très haut niveau au sein de plusieurs programmes avec une expertise désormais reconnue.

Sébastien Loeb, le meilleur pilote de tous les temps

Né à Haguenau le 26 février 1974, et après avoir été quatre fois Champion d’Alsace en tant que gymnaste, Sébastien Loeb réalise ses débuts en Rallye en 1995, à l’occasion du « Volant Rallye Jeunes ».
Il y participe à deux reprises avant de prendre le départ de plusieurs rallyes régionaux en 1997, via l’association Ambition Sport Auto créée par Dominique Heintz et Rémy Mammosser.
Elu « Espoir Echappement de l’année », il dispute ensuite durant deux saisons le Trophée « Citroën Saxo Kit Car », qu’il remporte en 1999.
L’ascension se poursuit avec des titres en Championnat de France des Rallyes, Terre (2000) et Asphalte (2001). Cette même année, il est sacré en J-WRC avec la Saxo S1600 et décroche son premier podium en WRC. Il signe sa première victoire en 2002, en Allemagne. Après avoir terminé Vice-Champion, il obtient le graal en 2004 et entame une série historique de neuf titres mondiaux, tous acquis avec Citroën. Trois couronnes sont obtenues avec la Xsara, quatre avec la C4 et deux avec la DS3 en 2011 et 2012. Il devient le premier pilote automobile à être sacré neuf fois Champion du Monde, qui plus est consécutivement.
En parallèle, le pilote alsacien participe à différentes épreuves sur circuit, que ce soit en GT, Porsche Cup, ou encore aux 24 Heures du Mans, qu’il termine à la 2e place en 2006. Sébastien a également remporté trois fois la Course des Champions, puis la mythique course de côte de Pikes Peak le 30 juin 2013. Il réalise à cette occasion le record de la montée. record n’ayant pas été égalé durant cinq années.
Après deux saisons en Championnat du Monde des Voitures de Tourisme avec Citroën, il dispute le premier Dakar de sa carrière en 2016 avec Peugeot Sport et la 2008 DKR16.
Il débute cette même année en rallycross en participant au Championnat du Monde FIA World RX au volant d’une Peugeot 208 WRX. Il conquiert dès cette première saison plusieurs podiums et s’affirme depuis parmi les pilotes en lice pour le podium final. 2018 marque aussi le grand retour du nonuple champion du monde sur les routes du WRC. Accompagné de son copilote Daniel Elena, Sébastien prend le départ de 2 manches de championnat du monde WRC au Mexique et en Corse avec des performances exceptionnelles après une telle période loin du pinacle du rallye. Il terminera ce retour à l’automne par l’Espagne pour une dernière manche sous les couleurs de Citroën Racing.

Sébastien Loeb, le meilleur pilote de tous les temps

Né à Haguenau le 26 février 1974, et après avoir été quatre fois Champion d’Alsace en tant que gymnaste, Sébastien Loeb réalise ses débuts en Rallye en 1995, à l’occasion du « Volant Rallye Jeunes ».
Il y participe à deux reprises avant de prendre le départ de plusieurs rallyes régionaux en 1997, via l’association Ambition Sport Auto créée par Dominique Heintz et Rémy Mammosser.
Elu « Espoir Echappement de l’année », il dispute ensuite durant deux saisons le Trophée « Citroën Saxo Kit Car », qu’il remporte en 1999.
L’ascension se poursuit avec des titres en Championnat de France des Rallyes, Terre (2000) et Asphalte (2001). Cette même année, il est sacré en J-WRC avec la Saxo S1600 et décroche son premier podium en WRC. Il signe sa première victoire en 2002, en Allemagne. Après avoir terminé Vice-Champion, il obtient le graal en 2004 et entame une série historique de neuf titres mondiaux, tous acquis avec Citroën. Trois couronnes sont obtenues avec la Xsara, quatre avec la C4 et deux avec la DS3 en 2011 et 2012. Il devient le premier pilote automobile à être sacré neuf fois Champion du Monde, qui plus est consécutivement.
En parallèle, le pilote alsacien participe à différentes épreuves sur circuit, que ce soit en GT, Porsche Cup, ou encore aux 24 Heures du Mans, qu’il termine à la 2e place en 2006. Sébastien a également remporté trois fois la Course des Champions, puis la mythique course de côte de Pikes Peak le 30 juin 2013. Il réalise à cette occasion le record de la montée. record n’ayant pas été égalé durant cinq années.
Après deux saisons en Championnat du Monde des Voitures de Tourisme avec Citroën, il dispute le premier Dakar de sa carrière en 2016 avec Peugeot Sport et la 2008 DKR16.
Il débute cette même année en rallycross en participant au Championnat du Monde FIA World RX au volant d’une Peugeot 208 WRX. Il conquiert dès cette première saison plusieurs podiums et s’affirme depuis parmi les pilotes en lice pour le podium final. 2018 marque aussi le grand retour du nonuple champion du monde sur les routes du WRC. Accompagné de son copilote Daniel Elena, Sébastien prend le départ de 2 manches de championnat du monde WRC au Mexique et en Corse avec des performances exceptionnelles après une telle période loin du pinacle du rallye. Il terminera ce retour à l’automne par l’Espagne pour une dernière manche sous les couleurs de Citroën Racing.

Dominique Heintz, le mentor du champion

Alsacien de naissance (17 août 1961), Dominique Heintz est passionné de sports mécaniques et c’est par la moto, plus abordable, qu’il débute en compétition. Il se fixe un objectif : prendre le départ du Paris-Dakar ! Il y parvient en 1986.
A son retour, il remercie ses partenaires et se fait une promesse : aider un jeune à son tour. Titulaire d’un bac F3 Electrotechnique, Dominique s’engage dans l’armée de terre. Il suit la formation des officiers de réserve et fait une carrière de 21 années, quittant l’armée avec le grade de capitaine.
Il entame sa reconversion en créant un garage à Soultz-Sous-Forêts. Durant cette période, Dominique Heintz participe à différentes compétitions sur quatre roues, dont le MG Trophy.
En 1996, il rencontre Sébastien Loeb et tient la promesse qu’il s’était faite dix ans auparavant en le faisant courir via l’association Ambition Sport Auto. L’aventure se poursuit jusqu’en 2002. Par la suite, Dominique officie comme ouvreur de Sébastien jusqu’en 2011.
Co-fondateur du Sébastien Loeb Racing, il en est également le team principal. Présent dès qu’il le peut aux cotés de ses équipes, Dominique est un homme de défi animé par la passion du sport automobile. Il partage avec Sébastien et ses équipes la même volonté d’élever son team au plus niveau.

Dominique Heintz, le mentor du champion

Alsacien de naissance (17 août 1961), Dominique Heintz est passionné de sports mécaniques et c’est par la moto, plus abordable, qu’il débute en compétition. Il se fixe un objectif : prendre le départ du Paris-Dakar ! Il y parvient en 1986.
A son retour, il remercie ses partenaires et se fait une promesse : aider un jeune à son tour. Titulaire d’un bac F3 Electrotechnique, Dominique s’engage dans l’armée de terre. Il suit la formation des officiers de réserve et fait une carrière de 21 années, quittant l’armée avec le grade de capitaine.
Il entame sa reconversion en créant un garage à Soultz-Sous-Forêts. Durant cette période, Dominique Heintz participe à différentes compétitions sur quatre roues, dont le MG Trophy.
En 1996, il rencontre Sébastien Loeb et tient la promesse qu’il s’était faite dix ans auparavant en le faisant courir via l’association Ambition Sport Auto. L’aventure se poursuit jusqu’en 2002. Par la suite, Dominique officie comme ouvreur de Sébastien jusqu’en 2011.
Co-fondateur du Sébastien Loeb Racing, il en est également le team principal. Présent dès qu’il le peut aux cotés de ses équipes, Dominique est un homme de défi animé par la passion du sport automobile. Il partage avec Sébastien et ses équipes la même volonté d’élever son team au plus niveau.