LA SAISON 2019 EST LANCÉE POUR LE TEAM SÉBASTIEN LOEB RACING !

Présente en rallye, en Coupe du Monde des voitures de tourisme (WTCR) ainsi qu’en Porsche Carrera Cup France, l’équipe s’engagera aussi sur quelques manches du Championnat du Monde de Rallycross et encadre également des pilotes gentleman ? au sein du Club Porsche Motorsport ainsi qu’en Ferrari Challenge.

L’implication en rallye se fait de plus en plus importante, avec notamment l’arrivée remarquée de deux Volkswagen Polo GTI R5, dont la première en France. Si William Wagner et Kévin Millet montrent de belles performances en Championnat de France des Rallyes ainsi que dans des rallyes de préparation comme le rallye des routes du Nord qu’ils ont remporté, d’autres pilotes ont pu s’essayer à son volant, notamment Xavier Bouche au rallye de Wallonie en Belgique, et Anthony Fotia au rallye Lyon-Charbonnières, ce dernier, tout comme William, illustrant à la perfection la filière rallye mise en place cette saison.

En effet, après une première victoire avec le Sébastien Loeb Racing au Rallye du Var en 2017, Anthony Fotia et Didier Sirugue viennent grossir les rangs de notre fillière rallye en s’engageant en Peugeot 208 Rally Cup. Encadrés par Sébastien Loeb, Dominique Heintz et l’équipe technique du Sébastien Loeb Racing, leur but avoué est le titre. En terminant cinquièmes du rallye des Terres des Causses sur un terrain ne les avantageant pas, ils ont clairement confirmé qu’il faudrait compter avec eux en 2019 !

Cette année, l’implication en voitures de tourisme est plus importante que jamais, puisque le constructeur Volkswagen a confié à l’équipe ses quatre Golf GTI TCR officielles engagées dans le FIA WTCR Oscaro 2019. Benny Leuchter et Johan Kristoffersson (double-champion du Monde de rallycross en titre) ont rejoint Mehdi Bennani et Rob Huff. Si l’équipe connaît des débuts difficiles avec une performance en berne face aux autres modèles, les espoirs sont élevés pour la suite de la saison.

La mythique Porsche Carrera Cup France fait à nouveau partie du programme 2019 avec le grand retour de Christophe Lapierre, cinq fois champion GENTLEMAN B de la PCCF avec Sébastien Loeb Racing, et qui commence la saison avec d’excellents résultats avec deux victoires sur quatre courses. Il est accompagné du vainqueur de la Porsche Carrera Cup Italia 2018, Gianmarco Quaresmini, qui fait ses débuts sur les circuits français. Le transalpin n’a pas eu de chance, avec notamment un abandon à Spa-Francorchamps, mais il nourrit beaucoup d’espoirs dès la prochaine course qui sera à domicile pour lui à Misano en juin.

Après une saison d’apprentissage en Championnat du Monde de Rallycross en 2018, Grégoire Demoustier, retenu par d’autres obligations l’empêchant de participer au championnat complet, prendra part à quelques rendez-vous dans la saison, voulant prouver ses progrès ainsi que la compétitivité de l’auto construite cet hiver par Sébastien Loeb Racing.

Enfin, l’accompagnement de pilotes gentleman fait plus que jamais partie des priorités de l’équipe. Ainsi, le team encadre des « gentleman drivers », qui souhaitent s’évader de leurs vies professionnelles en pilotant des autos de course dans le cadre de compétitions de prestige. Mais au-delà du plaisir, c’est surtout une recherche de progression et une attention de tous les instants sur le perfectionnement des techniques de pilotage et des réglages qui sont les priorités de ces programmes.

 

Interview de Dominique Heintz

  • Que pensez-vous des programmes de cette année ?
    C’est une année très chargée pour l’équipe ! Mais au-delà de la quantité, c’est la qualité qui saute aux yeux. En effet, nous vivons une période où nous récoltons les fruits du travail acharné des premières années. Nous participons à deux championnats de rang mondial, disposons de la meilleure arme disponible en rallye, participons à la promotion de jeunes talents et sommes aujourd’hui un passage incontournable pour les pilotes gentleman désirant professionnaliser leur approche du pilotage et du sport automobile en général.
  • En quoi le fait d’avoir un programme officiel change-t-il les choses pour le Sébastien Loeb Racing ?
    Il faut savoir que c’est un réel objectif que nous nous étions fixé avec Seb dès les débuts de l’équipe. Être le bras droit d’un constructeur n’est pas facile à obtenir, et nous sommes aujourd’hui très fiers de la confiance accordée par Volkswagen Motorsport. C’est une reconnaissance de notre travail, et un vrai indicateur de ce que l’équipe représente aujourd’hui sur les circuits. Le choix s’est vraiment porté sur les qualités de l’équipe, sans amalgame possible sur le fait que Sébastien soit la raison de ce partenariat, car il est engagé comme pilote avec un autre constructeur, qui fait partie de nos concurrents sur les terrains du WTCR et du rallye. 
  • Pourquoi avoir choisi la Volkswagen Polo R5 ?
    Nous avons de sérieuses ambitions en rallye, il y a un vrai focus sur cette catégorie qui est dans notre ADN avec Sébastien. Alors, qu’il s’agisse de viser la victoire au général ou la promotion de jeunes talents, il n’y a pas d’autre choix que celui de la meilleure auto. En ce sens, le choix de la Polo était évident, et nous sommes reconnaissants envers Volkswagen Motorsport de nous avoir choisis en nous fournissant la première auto livrée en France, c’est là-encore une marque de confiance et un atout indéniable.
  • Qu’en est-il des autres programmes ?
    Nous sommes ravis d’être à nouveau engagés en Porsche Carrera Cup France, qui est d’une part la catégorie où nous avons obtenu nos premiers titres, mais qui est aussi un excellent support pour accueillir nos partenaires et amis sur de beaux circuits et des meetings prestigieux. Le retour de Christophe Lapierre est une grande satisfaction, quant à Gianmarco, son titre en Italie parle pour lui, et après sa période d’adaptation avec l’auto sans ABS et les circuits du championnat français, nul doute qu’il jouera devant. En rallycross, c’est une belle aventure humaine et technique que nous avons vécu l’an passé aux côtés de Greg. Ses engagements l’ont empêché de se réengager à temps complet en 2019, mais nos mécaniciens ont mis tout leur cœur dans la construction d’une nouvelle auto, et nous participerons à quelques manches du championnat une fois encore cette saison, afin de préparer l’avenir. Nous avons hâte. Quant à nos gentlemen, c’est une autre philosophie et nous sommes aujourd’hui très satisfaits de mettre à leur disposition notre savoir-faire à haut-niveau, dans le cadre de leurs compétitions, que ce soit en essais, en Ferrari Challenge ou en Club Porsche Motorsport.

 

LA SAISON 2019 EST LANCÉE POUR LE TEAM SÉBASTIEN LOEB RACING !

Présente en rallye, en Coupe du Monde des voitures de tourisme (WTCR) ainsi qu’en Porsche Carrera Cup France, l’équipe s’engagera aussi sur quelques manches du Championnat du Monde de Rallycross et encadre également des pilotes gentleman ? au sein du Club Porsche Motorsport ainsi qu’en Ferrari Challenge.

L’implication en rallye se fait de plus en plus importante, avec notamment l’arrivée remarquée de deux Volkswagen Polo GTI R5, dont la première en France. Si William Wagner et Kévin Millet montrent de belles performances en Championnat de France des Rallyes ainsi que dans des rallyes de préparation comme le rallye des routes du Nord qu’ils ont remporté, d’autres pilotes ont pu s’essayer à son volant, notamment Xavier Bouche au rallye de Wallonie en Belgique, et Anthony Fotia au rallye Lyon-Charbonnières, ce dernier, tout comme William, illustrant à la perfection la filière rallye mise en place cette saison.

En effet, après une première victoire avec le Sébastien Loeb Racing au Rallye du Var en 2017, Anthony Fotia et Didier Sirugue viennent grossir les rangs de notre fillière rallye en s’engageant en Peugeot 208 Rally Cup. Encadrés par Sébastien Loeb, Dominique Heintz et l’équipe technique du Sébastien Loeb Racing, leur but avoué est le titre. En terminant cinquièmes du rallye des Terres des Causses sur un terrain ne les avantageant pas, ils ont clairement confirmé qu’il faudrait compter avec eux en 2019 !

Cette année, l’implication en voitures de tourisme est plus importante que jamais, puisque le constructeur Volkswagen a confié à l’équipe ses quatre Golf GTI TCR officielles engagées dans le FIA WTCR Oscaro 2019. Benny Leuchter et Johan Kristoffersson (double-champion du Monde de rallycross en titre) ont rejoint Mehdi Bennani et Rob Huff. Si l’équipe connaît des débuts difficiles avec une performance en berne face aux autres modèles, les espoirs sont élevés pour la suite de la saison.

La mythique Porsche Carrera Cup France fait à nouveau partie du programme 2019 avec le grand retour de Christophe Lapierre, cinq fois champion GENTLEMAN B de la PCCF avec Sébastien Loeb Racing, et qui commence la saison avec d’excellents résultats avec deux victoires sur quatre courses. Il est accompagné du vainqueur de la Porsche Carrera Cup Italia 2018, Gianmarco Quaresmini, qui fait ses débuts sur les circuits français. Le transalpin n’a pas eu de chance, avec notamment un abandon à Spa-Francorchamps, mais il nourrit beaucoup d’espoirs dès la prochaine course qui sera à domicile pour lui à Misano en juin.

Après une saison d’apprentissage en Championnat du Monde de Rallycross en 2018, Grégoire Demoustier, retenu par d’autres obligations l’empêchant de participer au championnat complet, prendra part à quelques rendez-vous dans la saison, voulant prouver ses progrès ainsi que la compétitivité de l’auto construite cet hiver par Sébastien Loeb Racing.

Enfin, l’accompagnement de pilotes gentleman fait plus que jamais partie des priorités de l’équipe. Ainsi, le team encadre des « gentleman drivers », qui souhaitent s’évader de leurs vies professionnelles en pilotant des autos de course dans le cadre de compétitions de prestige. Mais au-delà du plaisir, c’est surtout une recherche de progression et une attention de tous les instants sur le perfectionnement des techniques de pilotage et des réglages qui sont les priorités de ces programmes.

 

Interview de Dominique Heintz

  • Que pensez-vous des programmes de cette année ?
    C’est une année très chargée pour l’équipe ! Mais au-delà de la quantité, c’est la qualité qui saute aux yeux. En effet, nous vivons une période où nous récoltons les fruits du travail acharné des premières années. Nous participons à deux championnats de rang mondial, disposons de la meilleure arme disponible en rallye, participons à la promotion de jeunes talents et sommes aujourd’hui un passage incontournable pour les pilotes gentleman désirant professionnaliser leur approche du pilotage et du sport automobile en général.
  • En quoi le fait d’avoir un programme officiel change-t-il les choses pour le Sébastien Loeb Racing ?
    Il faut savoir que c’est un réel objectif que nous nous étions fixé avec Seb dès les débuts de l’équipe. Être le bras droit d’un constructeur n’est pas facile à obtenir, et nous sommes aujourd’hui très fiers de la confiance accordée par Volkswagen Motorsport. C’est une reconnaissance de notre travail, et un vrai indicateur de ce que l’équipe représente aujourd’hui sur les circuits. Le choix s’est vraiment porté sur les qualités de l’équipe, sans amalgame possible sur le fait que Sébastien soit la raison de ce partenariat, car il est engagé comme pilote avec un autre constructeur, qui fait partie de nos concurrents sur les terrains du WTCR et du rallye. 
  • Pourquoi avoir choisi la Volkswagen Polo R5 ?
    Nous avons de sérieuses ambitions en rallye, il y a un vrai focus sur cette catégorie qui est dans notre ADN avec Sébastien. Alors, qu’il s’agisse de viser la victoire au général ou la promotion de jeunes talents, il n’y a pas d’autre choix que celui de la meilleure auto. En ce sens, le choix de la Polo était évident, et nous sommes reconnaissants envers Volkswagen Motorsport de nous avoir choisis en nous fournissant la première auto livrée en France, c’est là-encore une marque de confiance et un atout indéniable.
  • Qu’en est-il des autres programmes ?
    Nous sommes ravis d’être à nouveau engagés en Porsche Carrera Cup France, qui est d’une part la catégorie où nous avons obtenu nos premiers titres, mais qui est aussi un excellent support pour accueillir nos partenaires et amis sur de beaux circuits et des meetings prestigieux. Le retour de Christophe Lapierre est une grande satisfaction, quant à Gianmarco, son titre en Italie parle pour lui, et après sa période d’adaptation avec l’auto sans ABS et les circuits du championnat français, nul doute qu’il jouera devant. En rallycross, c’est une belle aventure humaine et technique que nous avons vécu l’an passé aux côtés de Greg. Ses engagements l’ont empêché de se réengager à temps complet en 2019, mais nos mécaniciens ont mis tout leur cœur dans la construction d’une nouvelle auto, et nous participerons à quelques manches du championnat une fois encore cette saison, afin de préparer l’avenir. Nous avons hâte. Quant à nos gentlemen, c’est une autre philosophie et nous sommes aujourd’hui très satisfaits de mettre à leur disposition notre savoir-faire à haut-niveau, dans le cadre de leurs compétitions, que ce soit en essais, en Ferrari Challenge ou en Club Porsche Motorsport.