UN MOIS DE DÉCEMBRE… COMPLÈTEMENT GIVRÉ !

 

Si le mois de Décembre est souvent synonyme d’optimisation des réglages, d’organisation des programmes sportifs à venir, et de repos bien mérité pour l’équipe, cette saison, le team avait aussi de l’ambition sur les manches du e-Trophée Andros !

 

En effet, les alsaciens n’ont pas eu peur de braver les éléments pour découvrir une nouvelle catégorie ! Le combat s’avérait différent, sur la glace en lieu et place de l’asphalte ou de la terre, sur des clous au lieu de pneus slicks, au froid de la montagne après avoir parcouru le monde entier.

Le  plus gros challenge résidait dans la grande nouveauté de la catégorie : l’Andros devenait une catégorie 100% électrique ! L’équipe s’est renforcée sur l’expertise technique et s’est structurée avec des pilotes d’expérience pour entourer de jeunes talents : si le boss Sébastien Loeb avait immédiatement annoncé son désir de participer à cette aventure, Quentin Giordano était désigné pour le suppléer, tandis que la référence Olivier Panis s’associait au projet du team avec pour objectif la victoire. À leurs côtés, deux jeunes espoirs étaient sélectionnés pour représenter l’équipe au sein du classement Elite : Louis Rousset, et Jérémy Sarhy, ce dernier faisant son retour dans le team à l’image de Quentin Giordano.

 

Dire qu’ils ont fait du bon travail pour leurs débuts est un euphémisme : dès l’entame du Trophée à Val-Thorens, Olivier Panis jouait le podium, échouant au pied de ce dernier à la quatrième place suite à un incident en Super Finale. Le boss Sébastien Loeb quant à lui, après avoir pris ses marques en première journée, frappait fort lors de la seconde pour terminer deuxième non sans avoir signé une magnifique Super Pole !

 

Même courbe d’apprentissage pour nos novices juniors, puisqu’après avoir pris leurs marques lors du jour 1, ils se mêlaient à la lutte en tête lors de la deuxième journée, avec pour point d’orgue le premier podium de Jérémy Sarhy, deuxième de la course à la manière de son modèle de coéquipier sur la #9 !

 

À peine ces deux premiers podiums de l’équipe fêtés à leur juste valeur, l’ensemble des membres du team se retrouvaient en Andorre pour la seconde manche du championnat. Hélas, la première journée fut annulée par la faute de conditions météorologiques dantesques, ayant mis le paddock dans tous ses états. Dès le premier rayon de soleil du matin suivant, les autos prenaient la piste pour combattre et réussir le pari d’effectuer cette seconde manche tant désirée avant le retour du mauvais temps. Et si ces conditions n’appelaient pas à la confiance, Quentin Giordano prouva qu’il faudrait compter sur lui malgré son manque d’expérience de la conduite sur circuit de glace. Reprenant le flambeau laissé par Sébastien Loeb, il impressionnait dès ses débuts en signant deux fois le quatrième temps des manches qualificatives ! Survolté, il s’offrait même sa première victoire en finale ! Olivier Panis quant à lui impressionnait par son aisance sur la piste andorrane, et terminait sur la deuxième marche du podium derrière… son fils ! Nul doute que le papa voudra très vite inverser la tendance !

 

Du côté de nos jeunes espoirs, Louis Rousset confirmait son application et ses progrès, et remportait, à l’image de Quentin, sa première victoire en finale Elite après avoir signé de très beaux chronos. Jérémy quant à lui continuait son apprentissage sans faute et signait une belle quatrième place lui permettant de rester au contact au championnat.

 

Et comme les courses s’enchaînent sur le eTrophée, l’équipe vient de terminer un nouveau meeting confirmant sa forte montée en puissance. Après un premier podium lors de la première journée d’Isola 2000, Louis Rousset signait la première victoire Elite de l’équipe sur l’auto Petit Forestier, avec pour dauphin… Jérémy Sarhy qui offrait au Sébastien Loeb Racing un magnifique doublé.

Auteur de ses premières Super Pole et Super Finale en Elite Pro, Quentin Giordano, suivait brillamment les traces d’Olivier Panis, encore auteur d’un superbe podium capital au championnat.

 

L’équipe ne performe pas uniquement quand il fait froid ! En Malaisie avait lieu la finale du FIA WTCR et le team avait à cœur de marquer un grand coup lors de cette dernière course sous les couleurs de Volkswagen Motorsport. Après de difficiles qualifications, nos quatre mousquetaires désiraient plus que tout monter dans la hiérarchie. Si Benny Leuchter, Mehdi Bennani et Rob Huff signaient tous de belles performances dans la première partie du tableau, Johan Kristoffersson allait littéralement exploser ! Après un top 8 en course 1 et un podium en course 2, c’est une victoire qu’il offrait à l’équipe pour cette dernière joute de la Coupe du Monde des Voitures de Tourisme. Une superbe conclusion, spectaculaire, qui sonnait comme la cerise sur le gâteau de cette magnifique aventure mondiale.

2020 est déjà lancé sur » les chapeaux de roues », avec les trois derniers meetings de l’e-Trophée Andros, avant la reprise des programmes de la saison régulière, alors restez connecté, la course continue avec Sébastien Loeb Racing !

 

UN MOIS DE DÉCEMBRE… COMPLÈTEMENT GIVRÉ !

 

Si le mois de Décembre est souvent synonyme d’optimisation des réglages, d’organisation des programmes sportifs à venir, et de repos bien mérité pour l’équipe, cette saison, le team avait aussi de l’ambition sur les manches du e-Trophée Andros !

 

En effet, les alsaciens n’ont pas eu peur de braver les éléments pour découvrir une nouvelle catégorie ! Le combat s’avérait différent, sur la glace en lieu et place de l’asphalte ou de la terre, sur des clous au lieu de pneus slicks, au froid de la montagne après avoir parcouru le monde entier.

Le  plus gros challenge résidait dans la grande nouveauté de la catégorie : l’Andros devenait une catégorie 100% électrique ! L’équipe s’est renforcée sur l’expertise technique et s’est structurée avec des pilotes d’expérience pour entourer de jeunes talents : si le boss Sébastien Loeb avait immédiatement annoncé son désir de participer à cette aventure, Quentin Giordano était désigné pour le suppléer, tandis que la référence Olivier Panis s’associait au projet du team avec pour objectif la victoire. À leurs côtés, deux jeunes espoirs étaient sélectionnés pour représenter l’équipe au sein du classement Elite : Louis Rousset, et Jérémy Sarhy, ce dernier faisant son retour dans le team à l’image de Quentin Giordano.

 

Dire qu’ils ont fait du bon travail pour leurs débuts est un euphémisme : dès l’entame du Trophée à Val-Thorens, Olivier Panis jouait le podium, échouant au pied de ce dernier à la quatrième place suite à un incident en Super Finale. Le boss Sébastien Loeb quant à lui, après avoir pris ses marques en première journée, frappait fort lors de la seconde pour terminer deuxième non sans avoir signé une magnifique Super Pole !

 

Même courbe d’apprentissage pour nos novices juniors, puisqu’après avoir pris leurs marques lors du jour 1, ils se mêlaient à la lutte en tête lors de la deuxième journée, avec pour point d’orgue le premier podium de Jérémy Sarhy, deuxième de la course à la manière de son modèle de coéquipier sur la #9 !

 

À peine ces deux premiers podiums de l’équipe fêtés à leur juste valeur, l’ensemble des membres du team se retrouvaient en Andorre pour la seconde manche du championnat. Hélas, la première journée fut annulée par la faute de conditions météorologiques dantesques, ayant mis le paddock dans tous ses états. Dès le premier rayon de soleil du matin suivant, les autos prenaient la piste pour combattre et réussir le pari d’effectuer cette seconde manche tant désirée avant le retour du mauvais temps. Et si ces conditions n’appelaient pas à la confiance, Quentin Giordano prouva qu’il faudrait compter sur lui malgré son manque d’expérience de la conduite sur circuit de glace. Reprenant le flambeau laissé par Sébastien Loeb, il impressionnait dès ses débuts en signant deux fois le quatrième temps des manches qualificatives ! Survolté, il s’offrait même sa première victoire en finale ! Olivier Panis quant à lui impressionnait par son aisance sur la piste andorrane, et terminait sur la deuxième marche du podium derrière… son fils ! Nul doute que le papa voudra très vite inverser la tendance !

 

Du côté de nos jeunes espoirs, Louis Rousset confirmait son application et ses progrès, et remportait, à l’image de Quentin, sa première victoire en finale Elite après avoir signé de très beaux chronos. Jérémy quant à lui continuait son apprentissage sans faute et signait une belle quatrième place lui permettant de rester au contact au championnat.

 

Et comme les courses s’enchaînent sur le eTrophée, l’équipe vient de terminer un nouveau meeting confirmant sa forte montée en puissance. Après un premier podium lors de la première journée d’Isola 2000, Louis Rousset signait la première victoire Elite de l’équipe sur l’auto Petit Forestier, avec pour dauphin… Jérémy Sarhy qui offrait au Sébastien Loeb Racing un magnifique doublé.

Auteur de ses premières Super Pole et Super Finale en Elite Pro, Quentin Giordano, suivait brillamment les traces d’Olivier Panis, encore auteur d’un superbe podium capital au championnat.

 

L’équipe ne performe pas uniquement quand il fait froid ! En Malaisie avait lieu la finale du FIA WTCR et le team avait à cœur de marquer un grand coup lors de cette dernière course sous les couleurs de Volkswagen Motorsport. Après de difficiles qualifications, nos quatre mousquetaires désiraient plus que tout monter dans la hiérarchie. Si Benny Leuchter, Mehdi Bennani et Rob Huff signaient tous de belles performances dans la première partie du tableau, Johan Kristoffersson allait littéralement exploser ! Après un top 8 en course 1 et un podium en course 2, c’est une victoire qu’il offrait à l’équipe pour cette dernière joute de la Coupe du Monde des Voitures de Tourisme. Une superbe conclusion, spectaculaire, qui sonnait comme la cerise sur le gâteau de cette magnifique aventure mondiale.

2020 est déjà lancé sur » les chapeaux de roues », avec les trois derniers meetings de l’e-Trophée Andros, avant la reprise des programmes de la saison régulière, alors restez connecté, la course continue avec Sébastien Loeb Racing !