Un premier podium pour Jérémy,
beaucoup de regrets pour Valentin

Théâtre des cinquième et sixième courses de la saison, le circuit rapide de Dijon-Prenois voyait son asphalte brûlant emprunté par les concurrents de la Porsche Carrera Cup France.

Après 7 semaines de pause après le meeting de Zandvoort, les pilotes Sébastien Loeb Racing Jérémy Sarhy et Valentin Hasse-Clot ne cachaient pas leur impatience de reprendre le volant.
Dès les premiers essais libres, le ton est donné avec le meilleur temps signé par Valentin, tandis que Jérémy se trouve lui aussi aux avant-postes, à la quatrième position. Tir groupé lors de la deuxième séance où les pilotes de la structure alsacienne signent les cinquième et sixième temps, de bon augure pour la suite du meeting.
Quelques petites erreurs viennent émailler la première séance qualificative très matinale, mais nos deux compères termineront cinquième et septième, auteurs toutefois de temps très compétitifs. Ayant cerné leurs faiblesses suite au travail d’analyse avec leurs ingénieurs respectifs, le moral est au beau fixe avant le départ de la première course du week-end.
Habitué des « départs canons », Valentin bondit de la grille de départ et dépasse ses concurrents pour pointer second dès le deuxième tour. Hélas, un contact avec le turc Güven a pour effet de briser sa suspension arrière droite, c’est un abandon pour le pilote parisien. De son côté, Jérémy signe une course très propre et remonte au classement pour terminer sur le podium du classement général, son premier de la saison, qu’il agrémente d’une victoire dans le classement rookies, dont il est le premier pilote à terminer dans le top 3 d’une course ! 
La qualification du dimanche voit les deux jeunes espoirs du Sébastien Loeb Racing signer les troisième et cinquième temps, confirmant leur progression et les espoirs de la formation de Soultz-sous-Forêts.
Le départ est délicat sur une piste rendue grasse par une grosse averse tombée par surprise juste avant cette joute dominicale. Mais nos jeunes pilotes font preuve de maitrise et Valentin se bat pour atteindre son objectif : la victoire. Alors en bataille avec le tenant du titre, une sanction inédite vient briser son élan. Contraint de passer par la voie des stands, il laisse des plumes dans l’opération et se retrouve avant-dernier. Il ne baisse pas les bras, et auteur de chronos bien plus rapides que la tête de la course, il remonte jusqu’à la septième place, un exploit dans une course sprint de 30 minutes. Jérémy quant à lui prouve sa progression en dépassant puis en tenant tête aux ténors de la discipline dans le top 3. Une perte de performance en fin de parcours l’oblige à se « contenter » de la cinquième position, qui reste un excellent résultat pour un débutant dans la discipline ! 

Valentin Hasse-Clot : « Après sept semaines sans rouler, j’étais pressé de reprendre le volant, et très confiant car nous sommes toujours à l’aise à Dijon. Dès les essais libres, mon meilleur temps m’a confirmé que nous étions dans le vrai. Après des qualifications très serrées, j’ai attaqué en course, mais j’ai été stoppé dans mon élan lors des deux manches. Une première fois par un bris de suspension lors d’un contact, puis par une pénalité que nous avons toujours du mal à comprendre. Ma course semblait ruinée, mais je me suis battu et j’ai prouvé ma vitesse, et celle de l’auto du team, qui a fait de l’excellent travail encore une fois. Ces performances, et ce que nous avons trouvé en « set-up » me rassurent et ne font que me motiver pour la deuxième partie de saison, où je compte bien gagner un maximum de courses ! »

Jérémy Sarhy : « J’appréhendais un peu le fait de me battre contre des pilotes qui ont la chance de beaucoup rouler, alors que je n’ai que très peu d’expérience dans la discipline. Cependant, je me suis tout de suite senti à l’aise et j’ai bien travaillé dès les essais libres. Je dois encore progresser en qualifications, mais signer mon premier podium assorti d’une victoire dans mon classement est une belle récompense pour l’équipe ! J’étais parti pour en faire de même lors de la seconde course, mais une perte soudaine de performance m’en a empêché. Nous allons comprendre ce qu’il s’est passé, mais le bilan est très positif au niveau des points. Il me tarde de continuer la saison dans le peloton de tête ! »

Dominique Heintz, Team Principal : « L’équipe a encore fait du très bon travail, même si le résultat comptable n’est pas celui espéré au niveau des points au championnat… La satisfaction c’est bien entendu la présence de Jérémy sur le devant de la scène, et ce podium qui illustre parfaitement ce que nous attendions de lui. C’est un jeune homme très à l’écoute et nous sommes ravis de le voir de retour à la place qui doit être la sienne après quelques difficultés lors des précédents meetings. Quant à Valentin, les efforts ne sont pas récompensés et la roue doit très vite tourner pour que nous retrouvions le goût de la victoire, qu’il nous a déjà offert cette saison à Spa. Nous avons une auto très performante et je sais que l’équipe sera bientôt récompensée de son travail. »